• 5 mai 2009
fr

Flashback : Au cœur de la musique

Ces der­niè­res semai­nes, plu­sieurs événements musi­caux ont enchanté nos invi­tés lors d’après-midi ou de soi­rées cultu­rel­les orga­ni­sées dans les dif­fé­ren­tes mai­sons Points-Cœur. De Paris à Vieux-Moulin en pas­sant par Pignans, plu­sieurs artis­tes et amis sont venus nous par­ta­ger leur pas­sion de la vie, au tra­vers de la musi­que. Revenons sur ces ren­contres étonnantes...

François Weigel présente le Requiem de Verdi

François Weigel nous a fait la joie de nous offrir un après-midi musi­cal à la Maison Adrienne-Von-Speyr le 22 mars der­nier. Il avait choisi de nous intro­duire au Requiem de Verdi.
Avec un cla­vier, une baguette de chef et un enre­gis­tre­ment, il a su nous ouvrir les yeux et les oreilles sur tout ce qui entre en jeu dans la com­po­si­tion d’une oeuvre, nous mon­trant qu’il y a une inten­tion du com­po­si­teur dans tout : la phrase musi­cale bien sûr mais aussi les dif­fé­ren­tes entrées des musi­ciens, les mou­ve­ments du chef d’orches­tre...


Conquis par l’humanité de cet artiste, par sa passion débordante, nous lui avons donc demandé de revenir : le 27 septembre prochain !

Le duo Sunset street jazz enflamme le Var !

« Tout a com­mencé par une ren­contre : ren­contre d’Eléonore dans la file d’attente du super­mar­ché. Rencontre qui s’est ouverte sur une amitié, amitié qui s’est concré­ti­sée dans ce projet d’un dîner cultu­rel autour du Jazz.
Et cette soirée fut abso­lu­ment magni­fi­que !
... Cyril et Eléonore du duo Sunset street jazz invi­tè­rent deux per­son­nes à venir des­si­ner sur un tableau les formes qui leur pas­saient par la tête. Interprétant à voix haute ce qu’ils voyaient, ils se mirent ensuite à le jouer dans l’impro­vi­sa­tion la plus com­plète, le piano entraî­nant la voix et la voix entraî­nant le piano. Sans d’autre ambi­tion que d’expri­mer la spon­ta­néité des émotions, le jaillis­se­ment de la vie, qu’elle soit joyeuse ou nos­tal­gi­que, Cyril et Eléonore nous ont fait plon­ger dans une gra­tuité qui n’avait pas plus de raison d’être que le jeu d’un enfant : inu­tile et pour­tant essen­tiel. »

Etienne Perruchon à la maison Adrienne-von-Speyr

Le jeudi 28 avril der­nier, Etienne Perruchon, com­po­si­teur de talent (Dogora, Les Bronzés 3, La Guerre des Miss), était notre invité. Au cours d’un dîner très cha­leu­reux, il nous a par­tagé sim­ple­ment la pas­sion de sa propre vie à tra­vers la musi­que qu’il com­pose. Et de nous confier :
« Il y a une œuvre que j’ai écrite qui res­tera comme un phare dans ma vie : c’est Dogora. L’aven­ture de cette œuvre est unique ».


Soirée opéra à Vieux-Moulin : La Traviata de Verdi

Une fois par mois, Benoit Ecomard, pas­sionné d’opéra, nous pro­pose une œuvre musi­cale. La maison Notre-Dame-du-Monde-Entier résonne alors des voix lyri­ques de ces chan­teurs pro­fes­sion­nels dont nous pou­vons admi­rer le jeu de scène.
Le diman­che 19 avril der­nier, nous avons pu admi­rer Anna Netrebko et Rolando Villazón dans une inter­pré­ta­tion magis­trale de La Traviata.


Revenir au début