• 9 septembre 2011
fr

Laure V. - Lviv (Ukraine)

Laure V. - Lviv (Ukraine)

Je suis en der­nière année d’études d’assis­tante sociale et voyant la fin de l’année sco­laire appro­cher, je me suis posée quel­ques ques­tions sur mon avenir. Je me suis tour­née vers Dieu et lui ai sim­ple­ment demandé : qu’attends-tu de moi ? Où est ma place ? Comment faire pour vrai­ment Te servir et faire Ta Volonté ? J’ai alors peu à peu senti un appel à me donner, une envie d’appren­dre à suivre le Christ, à vivre non pas uni­que­ment de pain mais aussi de Sa Parole, de me faire dis­ci­ple auprès des plus isolés, des exclus, des plus dému­nis. Un appel à vivre de l’inté­rieur et dans ma chair le ser­vice à l’autre. C’est grâce à un de mes co-loca­tai­res que j’ai connu Points-Cœur. Ce der­nier m’a parlé de son extra­or­di­naire expé­rience au Chili avec Points-Cœur à Valparaiso et j’ai senti qu’il se pas­sait là quel­que chose de fort, de riche et de très simple à la fois, quel­que chose de pro­fon­dé­ment humain. Interpellée, j’ai pris contact avec l’asso­cia­tion, j’ai été au deuxième week-end de for­ma­tion (j’ai pris le train en cours de route) et là, j’ai com­pris que l’aven­ture Points-Cœur venait de com­men­cer pour moi. Je me suis tour­née inté­rieu­re­ment vers Dieu et lui ai dit : Ok Seigneur, me voici. Premier acte d’aban­don et de confiance. Voici que main­te­nant je pars en sep­tem­bre 2011 à Lviv en Ukraine.

La pré­sence à soi-même et à l’autre com­mence ici, en Belgique, dans les actes de tous les jours, dans un regard croisé dans le bus, dans une poi­gnée de main, dans un sou­rire par­fois franc, par­fois plus timide. Accompagnée par l’esprit de Points-Cœur, je me pré­pare à faire de la place pour accueillir ce qui vient, à lâcher ce qui doit passer et à veiller « comme un veilleur attend l’aurore ». Le cha­risme de com­pas­sion est un chemin qui n’attend que d’être par­couru. Alors, je me mets en route avec cette envie de me lais­ser façon­ner par la rela­tion aux amis du quar­tier, par mes soeurs de com­mu­nauté et par le souf­fle de l’Esprit (quel meilleur com­pa­gnon de route peut-on espé­rer ?).

Laure

Parrainez Laure et sou­te­nez sa mis­sion


Revenir au début